Partculièrement vif dans les années soixante-dix, le débat sur la dimension méritocratique de l'école ressurgit aujourd'hui. La massification de l'enseignement supérieur ne s'est en effet pas accompagnée d'une réduction notable des inégalités. Dès lors, la question de sa démocratisation doit-être appréciée à l'aune de la probabilité d'accéder aux filières les plus prestigieuses et ou les plus rentables sur le marché du travail. Dans un paysage ...

INSERTION PROFESSIONNELLE ; ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ; JEUNE DIPLOME ; DIPLOME ; INEGALITE SCOLAIRE ; DISCRIMINATION ; MILIEU SOCIAL