Cette étude vise à mesurer l'impact du travail salarié des étudiants sur leur réussite universitaire, en se focalisant sur les étudiants inscrits en première année de licence. L'emploi salarié et sa fréquence vont de pair avec une plus forte probabilité d'abandon des études et une plus faible probabilité de réussite. Toutefois, cet abandon n'est pas dû exclusivement à l'exercice d'une activité salarié hors cursus.

EDUCATION ; REUSSITE SCOLAIRE ; LICENCE ; UNIVERSITE ; SALARIE ; ETUDIANT ; DECROCHAGE SCOLAIRE