m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Mémoire - Thèse

H 1 Grandes (Les) écoles au 20ème siècle, le champ des élites françaises : reproduction sociale, dynasties, réseaux

BENVENISTE, Stéphane ; TRANNOY, Alain (Directeur de thèse) ; VALLET, Louis-André (Président)

Paris

Université Aix-Marseille;Ecole Doctorale Sciences Economiques et de Gestion d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence)

2021

289 p.

Mention spéciale 2023

16-12-2021 dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences Economiques et de Gestion d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence) , en partenariat avec Aix-Marseille School of Economics (équipe de recherche) .

Doctorat

Sciences Économiques

Aix-Marseille

Constituée de trois chapitres autonomes, cette thèse documente, dans une perspective historique, l’influence généralisée et durable des Grandes Écoles les plus prestigieuses sur la structuration des élites françaises. Pour ce faire, nous avons construit une base de données originale couvrant 374 719 diplômés admis entre 1886 et 2015 dans 12 Grandes Écoles. L’admission dans ces écoles est caractérisée par une importante reproduction intergénérationnelle, qui se perpétue sur plusieurs générations et est demeurée stable pour les cohortes nées depuis 1916. En outre, même parmi les admis, l’accès aux postes politiques et économiques prestigieux demeure influencé par l’origine sociale. Enfin, les réseaux de diplômés connectent les élites politique et économique, et exercent une influence durable sur la réussite sociale, par exemple à travers une probabilité plus élevée de recevoir la légion d’honneur de la part d’un collègue de promotion.[résumé extrait du site theses.fr]

SOCIOLOGIE ; Elitisme ; GRANDE ECOLE ; CLASSE SOCIALE ; REUSSITE SOCIALE ; transmission intergénérationnelle ; MOBILITE SOCIALE ; VINGTIEME SIECLE

Téléchargeable

Mes paniers

4

gerer mes paniers

0
Z