m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Ouvrage

H 0 Jeunesse et Droit par le prisme de la vulnérabilité

GUERIN, Dorothée (Dir. ) ; BOISSON, Julien ; BUREL, Julien

Paris

Lexis Nexis;Maison des sciences de l'Homme en Bretagne;Université de Bretagne Occidentale;Laboratoire de recherche en droit UR7480

2021

425 p.

Pagination multiple

978-2-7110-3389-8

L'objectif de l'ouvrage Jeunesse et Droit par le prisme de la vulnérabilité est de questionner l'appréhension par le droit de la notion de jeunesse qui n'appartient pas au vocabulaire juridique. En droit, seuls les statuts de mineur ou de majeur sont possibles.

Faisant l'objet d'une présomption de vulnérabilité, les jeunes jusqu'à 18 ans se voient privés de leur capacité d'exercice. Outre la procédure de l'émancipation, les dispositifs leur accordant des parcelles d'autonomie se multiplient, en droit de la santé ou en matière contractuelle par exemple, et annoncent l'émergence des prémices d'un droit particulier marqué par différentes formes de modulation de l'incapacité.

À leur majorité, privés de cette présomption de vulnérabilité, les jeunes accèdent brutalement à une complète autonomie juridique. Cette bascule qui s'opère le jour de leurs 18 ans ne répond plus forcément à leurs besoins et les expose à de nouvelles, voire extrêmes, vulnérabilités (jeunes en déprise sociale, jeunes délinquants ou encore jeunes étrangers isolés).

JEUNESSE ; DROIT ; vulnérabilité ; MINEUR ; PROTECTION DES JEUNES MAJEURS ; emancipation ; AUTONOMIE ; JEUNE DELINQUANT ; Mineurs isolés étrangers (MIE)

Prêt


Exemplaires

Cote N° d'inventaire Conditions de diffusion
1 STE 9 GUE 34014 Prêt

Mes paniers

4

gerer mes paniers

0
Z